Terminologie du film

Terminologie du film

 

Terminologie du film

Terminologie du film : Protek Solaris, le spécialiste du film pour vitrage à l’île de la Réunion vous présente la terminologie du film. La norme ISO 1087 définit la terminologie comme l’étude scientifique des notions et des termes en usage dans les langues de spécialité. Cette discipline a pour objet l’étude théorique des dénominations des objets ou des concepts utilisés par tel ou tel domaine du savoir. Des exemples peuvent être donnés pour mieux situer le contexte. Technicien et passionné, Bernard Dumont le gérant de Protek Solaris, essaie de vous faire partager sa connaissance de la terminologie du film utilisée par les spécialistes. Notre document tient compte des termes anglais et leur traduction en français. Les données techniques se rapportent à un film appliqué sur un vitrage transparent de 4 à 6 mm.

Le soleil émet des rayonnements sous forme d’ondes radio, micro-ondes, rayons infrarouges, lumière visible, ultraviolets, X et gamma. Selon leur longueur d’onde, ils ont différents impacts : l’infrarouge génère la chaleur ; la lumière visible permet de voir ; les ultraviolets entraînent la décoloration et affectent notre santé. Les films agissent sur ces trois rayonnements.

Les définitions suivantes vous aideront à comprendre la terminologie du film inscrite sur les fiches techniques des fabricants.

Emissivity (E) : Emissivité (E) L’émissivité mesure la capacité de la surface d’absorber ou de réfléchir le rayonnement infrarouge lointain. Le rayonnement infrarouge est détecté par le corps sous forme de chaleur. Plus un film solaire a une basse émissivité, plus le vitrage est isolant.

Solar energy absorbed (SEA) : Energie solaire absorbée (ESA), l’énergie solaire absorbée est le rapport entre la quantité de l’énergie solaire totale absorbée directement par le vitrage à la quantité d’énergie solaire totale tombant sur ce vitrage.

Reflected solar energy (RSE) : Energie solaire réfléchie (ESR), l’énergie solaire réfléchie est le rapport de la quantité de l’énergie solaire totale directement réfléchie par le vitrage à la quantité totale de l’énergie solaire tombant sur ce vitrage.

Total solar energy rejected (TSER) : Energie solaire totale rejetée (ESTR), l’énergie solaire totale rejetée est le pourcentage de l’énergie solaire incidente rejetée par un système de vitrage qui est égale à la réflectance solaire plus la partie de l’absorption solaire qui est rerayonnée vers l’extérieur. Le rejet de l’énergie solaire est le rejet de l’énergie combinée de la lumière visible, infrarouge et ultraviolet. Une lecture élevée ne signifie pas nécessairement un rejet de la chaleur élevée, cela pourrait également signifier un rejet de la lumière visible élevé. Par conséquent, étant donné la même capacité de rejet infrarouge, un film plus sombre donne une meilleure lecture que celle d’un film légèrement teinté. Pour veiller à ce qu’un film ait une bonne performance de rejet de chaleur, il est préférable de regarder la spécification de rejet infrarouge.

Transmitted solar energy (TSE) : Energie solaire transmise (EST), l’énergie solaire transmise est le rapport de l’énergie solaire totale passant par le vitrage à la quantité d’énergie solaire totale tombant sur ce vitrage.

Glare reduction (GR) : Réduction de l’éblouissement (RE), la réduction de l’éblouissement correspond au pourcentage de réduction de la transmission de la lumière visible à travers un système de vitrage sans film à celui équipé d’un film.

Rejected Infrared (RI) : Infrarouge rejeté (IR), l’infrarouge rejeté est la plus grande partie du rayonnement solaire qui contribue à la chaleur. L’infrarouge est absorbé par les matériaux intérieurs et de la peau, ce qui les rend plus chaud. Plus le taux de rejet d’infrarouge du film solaire est élevé, plus la chaleur est rejetée.

Visible light rejected (VLR) : Lumière visible rejetée (LVR), la lumière visible rejetée est le pourcentage total de la lumière visible réfléchie par un vitrage qui peut être vu visuellement, de l’intérieur et de l’extérieur. Plus la lumière visible est rejetée, plus il se crée un réfléchissement induisant un effet miroir. Nous disposons de plusieurs types de films pour renforcer cet effet miroir.

Visible light transmitted (VLT) : Lumière visible transmise (VLT), la lumière visible transmise est le rapport de l’énergie solaire visible (longueur d’onde de 380 à 750 nm) qui passe par le vitrage, à l’énergie solaire totale visible tombant sur le vitrage. Un haut VLT signifie plus de lumière qui entre.

Ply : Ply, le ply indique le nombre de couches séparées de film de polyester utilisées dans le processus de fabrication. Exemple : un film 3-ply est réalisé avec trois couches distinctes de différents types de film polyester.

Mil : Mil, le mil est l’unité de mesure égale à un millième de pouce. L’épaisseur du film est souvent donnée en mils. 1 millième de pouce équivaut à 0,001 pouce, soit 25 microns. Plus le film est épais, plus il est résistant.

Solar heat reduction (SHR) : Réduction de chaleur solaire (RCS), la réduction de la chaleur solaire, est la réduction de l’énergie solaire acquise par un bâtiment face au soleil. Le calcul s’effectue notamment après l’application de film de protection solaire sur les vitrages.

Tensile strength (TS) : Résistance à la traction (TR), la résistance à la traction mesure la force nécessaire pour rompre une zone de 1 pouce carré de film.

Peel strength (PS) : Résistance au pelage (PR), la résistance au pelage mesure la force d’adhérence du film en livres par pouce. Une haute résistance au pelage indique un lien plus fort entre le verre et le film. Les films de sécurité, de très grande sécurité, blindage de vitre, anti-déflagration, anti-surpression et anti-explosion, tiennent impérativement compte de cette résistance au pelage.

Shading coefficient (SC) : Coefficient d’ombrage (CO), le coefficient d’ombrage indique le rapport entre le gain de chaleur solaire à travers un vitrage clair de 3 mm d’épaisseur et le gain de chaleur solaire dans les mêmes conditions pour un vitrage clair non ombragé. Plus le coefficient d’ombrage est élevé, meilleures sont les qualités du film solaire sur le vitrage.

Rejected ultraviolet (RUV) : Ultraviolet rejeté (UVR), l’ultraviolet rejeté est le rapport de l’énergie solaire ultraviolette (longueur d’onde de 300 à 380 nm) qui est transmis par le vitrage à l’énergie ultraviolette solaire totale tombant sur le vitrage. Le verre clair bloque à peine 4% des UV. Plus le pourcentage est élevé, plus les rayons ultraviolets sont bloqués à travers le vitrage. La plupart des films de grande qualité bloquent 99% des UVB et 65% de UVA. Quelques fabricants de films arrivent à 99,99% des UVB et 85% des UVA. Rares sont les fabricants dans le monde qui construisent un film « Spécial UV » qui bloque 99,9999% des rayons ultraviolets B et A jusqu’à 400 nm. Ce type de film est particulièrement recommandé pour les musées, galeries d’art, magasin de luxe, commerçant qui veut réellement protéger sa marchandise. Les particuliers qui souhaitent protéger efficacement leur patrimoine peuvent nous contacter.

U-value : Valeur U, la valeur U est une mesure du taux de conductivité thermique d’un vitrage, indépendant du rayonnement solaire. Multiplié par la différence entre la température intérieure et extérieure en degrés Fahrenheit, le taux donne la quantité de chaleur en BTU/heure/pied carré de vitrage. Plus la valeur U est basse, meilleure est la qualité d’isolation du film solaire appliqué sur le vitrage.

Les commentaires sont fermés